oathmark

Publié le 4 Décembre 2021

Me voilà reparti sur la peinture de mon Royaume pour Oathmark. Même si les gobelins en constituent l'ossature, j'ai également accès à quelques unités d'elfes grâce au territoire des Forêts qui me permet de jouer des Rangers et des Pathguards. Ces deux unités sont de l'infanterie légère, la première équipée d'arcs et la seconde d'épées et de boucliers.

Pour les représenter, j'utilise tout simplement le kit officiel de Northstar. Une boite me permet d'en assembler 30 et j'ai décidé de faire trois unités, deux de Rangers et une de Pathguards. Les elfes étant des troupes d'élite, je limite leurs effectifs à 10 (même si rien ne m'empêche de fusionner les 2 unités de rangers à l'envie). Je pense que ça tabasse déjà bien assez dans cette configuration.

Pour la peinture, dans la lignée de ce que j’ai fait sur les araignées, je suis parti sur du speed painting. Environ 45min par figurine socle compris. Oathmark est un jeu de masse, je joue gobelins donc assez vite populeux et sur la table, si le troisième mec en partant de la droite au deuxième rang est un peu torché, en fait, on s'en fout. Ce qui compte ici, c'est l'effet de masse. Faut que ça ait l'air peint et si de près c'est moche, bin osef en fait. Et puis, j'ai envie que tout ça soit peint assez vite quand même.

J'ai donc limité les effets et me suis évertué à rester propre de sorte à ce que chaque élément soit de la couleur qu'il devrait être. Les ombres et lumières sont torchées mais présentes.

 

Oathmark Elves Light Infantry Rangers
Première Unité de Rangers
Oathmark Elves Light Infantry Rangers
Oathmark Elves Light Infantry Rangers
Oathmark Elves Light Infantry Rangers
Seconde Unité de Rangers
Oathmark Elves Light Infantry Rangers
Oathmark Elves Light Infantry Rangers

Je me suis inspiré de certaines peintures de la gamme officielle pour mon schéma de couleur. Les capes sont gris clairs tandis que les Rangers ont des tuniques gris sombres et les Pathguards des tuniques rouge.

Oathmark Elves Light Infantry Pathguards
Unité de Pathguards
Oathmark Elves Light Infantry Pathguards
Oathmark Elves Light Infantry Pathguards

Je prévois de garder cette méthode de peinture rapide pour la plupart des unités de mon armée. Je ferai un peu plus d'efforts sur les grosses pièces et les personnages. Au final, c'est une façon de faire plutôt cool et détente avec absolument aucune prise de tête.

Et mine de rien, mon armée commence à compter pas mal de monde dans ses rangs.

Oathmark Goblins and Elves Army
Environ 1800 pts

Il va falloir que je gonfle les effectifs un peu basiques de l'armée à savoir l'infanterie gobeline avec des soldats et quelques archers supplémentaires. Mais avant ça, je vais sans doute peindre ma cavalerie.

Voir les commentaires

Rédigé par Gurutz

Publié dans #Oathmark, #NorthStarFigs, #Elfes

Repost0

Publié le 3 Octobre 2021

Lorsque j'ai créé mon Royaume pour Oathmark, j'ai voulu réunir une variété de créatures diverses. On y retrouve donc des Gobelins et des Elfes en ossature, des Trolls dont j'ai déjà peint une unité, des Araignées en count as Chiens et des Araignées Géantes entre autres choses.

Comme je le disais dans un précédent article, j'utilise le kit de Wargames Atlantic pour mes Araignées Géantes. Il permet d'assembler une douzaine de bestioles entièrement modulables pour une certaine variété de poses (ça reste des araignées ceci dit hein). On peut même en faire des araignées géantes de l'espace avec des blaster laser. Bref, le kit est plutôt cool d'autant que le prix est plus que raisonnable (moins de 25 balles de mémoire) pour une boite qui m'a permis d'assembler trois unités pour mon armée.

Giant Spiders grappe - photo piquée sur le net

L'autre jour, je me suis dit que j'allais les peindre vite fait. Les figurines sont chouettes mais ce ne sont pas des pièces qui appellent à y passer beaucoup de temps de mon point de vue. Donc j'ai appliqué une méthode de peinture à peu près identique à celle utilisé sur leurs petites sœurs: couche de base, lavis, rehaussage et détails vite faits.

La première unité:

Oathmark Giant Spiders
Oathmark Giant Spiders
Oathmark Giant Spiders

La seconde:

Oathmark Giant Spiders
Oathmark Giant Spiders
Oathmark Giant Spiders

Au final, j'ai dû les peindre en 4 ou 5 heures max, ce qui pour 6 grosses bestioles est plutôt peu. Je ne me voyais de toute manière pas y passer plus de temps pour un rendu sur table à peine meilleur. Les socles sont peut-être un peu vides. J'aurais peut-être pu ajouter quelques détails supplémentaires comme des souches d'arbres ou des victimes entoilées mais je n'y ai absolument pas pensé sur le moment.

Voir les commentaires

Rédigé par Gurutz

Publié dans #Oathmark, #Wargames Altantic

Repost0

Publié le 29 Septembre 2021

Mon royaume pour Oathmark est composé majoritairement d'unités gobelines et elfes. L'un de mes territoires est le Kennel (chenil) et il permet de recruter des unités d'Elf Hunt Master, unité composée d'un Maitre de la Chasse elfe et d'une meute de chiens.

Dans mon cas, il s'agira d'araignées et non de chiens. En effet, j'ai aussi prévu d'intégrer des Araignées Géantes dans mon armée et pour les représenter, je vais utiliser le kit d'araignées produit par Wargames Atlantic.

En plus des très grosses araignées que vous pouvez voir ci-dessus, il propose également des araignées de plus petite taille qui peuvent tenir sur un socle 25mm. Le kit fournit 12 de ces araignées ainsi que des victimes prisonnières dans de la toile, parfaites pour remplir les rangs. J'ai donc assemblé une unité de 15 avec 1 Maitresse de la Chasse, 12 Araignées et 2 victimes.

Oathmark Elf Hunt Master

Pour la peinture des araignées, je suis allé au plus rapide: une couche de brun, un gros lavis brun sombre, traitement des yeux en noir avec un point blanc, les crocs en dégradés de gris, des tâches crème sur les articulation des pattes et un petit peu de cette même couleur autour de la tête pour la faire ressortir. Dit comme ça, ça a l'air long mais c'était vraiment vite torché. Les figurines son très sympas mais je n'avais pas l'intention d'y passer des heures.

Oathmark Elf Hunt Master

Pour mener cette "meute" au combat, j'ai utilisé une figurine Hasslefree sculptée par Tre Manor qui trainait dans mes stocks, Azura Halfblood. Je l'ai peinte en me laissant porter par l'inspiration du moment. Ses cheveux sont donc violet et le peu de tissu qu'elle porte bleu. C'est une figurine que j'aime beaucoup même si la sculpture est un peu brouillonne par endroit mais c'est assez courant chez Tre Manor. Je crois qu'il sculpte très vite.

Azura Halfblood
Azura Halfblood
Azura Halfblood
Azura Halfblood

En terme de jeu, je rajoute un peu plus de 300 pts à mon armée avec cette unité très mobile mais aussi très fragile. Elle est parfaite pour prendre de flanc une unité ennemie ou aller taquiner les pièces d'artillerie, sa valeur d'activation basse lui assurant de s'activer sans trop de difficulté malgré les pertes.

Voir les commentaires

Rédigé par Gurutz

Publié dans #Oathmark, #Elfes, #Wargames Atlantic, #Hasslefree, #Tre Manor

Repost0

Publié le 14 Août 2021

Même s'il n'en demande pas autant que d'autres jeux, il est tout de même utile d'avoir quelques pions sous la main lorsque l'on joue à Oathmark. Les plus évidents sont les pions Activated et Disordored, les premiers gardant la trace des unités qui se sont déjà activées durant le tour et le second rappelant l'état d'une unité ayant raté un test de moral.

Comme je l'avais fait pour Frostgrave, j'en ai réalisé une petite série avec des socles transparents. Ils sont prévus pour être collés sous du 30 mm tout simplement parce que je n'ai plus de socles 25mm.

Oathmark Tokens

Lien vers le PDF

On pourrait bien entendu en faire d'autres pour des effets de sorts ou rappeler certaines compétences ou encore marquer l'état conquis d'une région et donc le malus d'activation des unités qui en sont issus. Mais pour le moment, ce sont ceux-ci qui me semblent les plus indispensables.

Voir les commentaires

Rédigé par Gurutz

Publié dans #Oathmark, #Tokens, #Pions

Repost0

Publié le 11 Août 2021

Pour jouer certains scénarios de Oathmark, il est nécessaire de placer sur le terrain des Pierres d’Allégeance ou Oathmarks (d'où le nom du jeu). Ces pierres servent d'objectifs à défendre face à l'adversaire qui doit donc les détruire. La description qui en est faite dans le livre reste volontairement lacunaire et invite le joueur à interpréter la chose à sa façon. La seule restriction est de ne pas dépasser les 15cm sur 15cm pour la taille du socle.

Pour les miennes, j’ai décidé de partir sur des monolithes de pierre assez basiques. J'en ai réalisé trois chacune fixée sur un socle de 60mm.

Le premier utilise une chute de liège que j'avais en stock ainsi que du carton plume, les deux autres uniquement du carton plume. J’ai découpé ça un peu à l'arrache, ce qui fait l'orthogonalité des monolithes m'est toute personnelle.

Je les ai ensuite couverts d'enduit de rebouchage, mon produit préféré pour tout ce qui est socles, décors et même pour combler les jointures sur certaines figurines. Ca ne coûte rien, ça se tartine bien, ça se travaille un peu en fonction du rendu plus ou moins lisse souhaité.

Après ça, j’ai rajouté quelques rabiots d'armes et de boucliers pour habiller les socles et faire sérieux.

Pour la peinture, j'y suis allé franco à coup de brossages à sec de niveau de gris, vite fait, bien fait. Je me suis un peu plus attardé sur les détails bien sûr, notamment les boucliers sur lesquels j'ai ajouté de petits free hands. J'ai eu un peu plus de mal à obtenir ce que je voulais sur le bouclier rouge mais la troisième tentative me parait être la bonne. L'idée était de reprendre certains éléments de mon armée, la tête de dragon sur fond rouge, motif déjà présent sur la bannière de mes lanciers, et l'araignée qui forme plusieurs unités de mon armée.

Ensuite, je me suis amusé à ajouter un peu de végétation pour finir d'habiller les socles.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Gurutz

Publié dans #Oathmark, #Décors

Repost0

Publié le 31 Décembre 2020

Petit billet pour clôturer l'année, année qui aura été assez unanimement merdique, on va pas le nier. Je vais simplement vous souhaiter une bonne année qu'elle soit pleine de figurines, de jeux et de peintures et surtout de bonne santé!

Et en attendant le premier article de 2021 qui arrivera je sais pas quand, je vous montre en vrac et en guise d'indice (ou pas) ce qui traine sur mon établi en ce moment.

 

Voir les commentaires

Publié le 30 Septembre 2020

Après avoir choisi quelle serait la Capitale de mon Royaume, il me fallait sélectionner les différents territoires qui allaient le constituer. Pour ce faire, j'ai procédé en fonction des figurines que j'avais envie d'intégrer. Par exemple, j'ai en ma possession deux Trolls Red Box Games sculptés par Tre Manor, achetés originellement pour Frostgrave. Ces figurines sont magnifiques et méritaient d'être enfin peintes et jouées (à Frostgrave ils ne sont pas encore sortis, leur apparition dépendant du jet sur le tableau des rencontres aléatoires). J'ai donc ajouté une Rivière à mon Royaume qui me permet d'aligner jusqu'à 6 Trolls dans mon armée.

J'adore ces figurines. Je me suis bien amusé à les peindre surtout les deux Trolls. Pour les socles, j'ai utilisé des socles ronds Pavés de chez Renedra, les deux Trolls ayant été soclés pour Frostgrave.

Puisque je n'avais que deux Trolls, que ces figurines ne sont plus produites et que de toute manière il n'y avait que deux modèles différents, il a fallu que je trouve un troisième larron pour compléter l'unité. Je suis allé le chercher chez Reaper car Tre Manor a pas mal sculpté pour eux aussi. En fouillant, un peu j'ai trouvé un très beau Ettin, sorte d'ogre à deux têtes qui allait parfaitement faire l'affaire. J'ai acheté la version Bones pour genre 6€... Le tirage est très correct même si certains détails sont un peu flous, et le bonhomme s'intègre à ses deux comparses une fois peints.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Gurutz

Publié dans #Oathmark, #Red Box Games, #Trolls

Repost0

Publié le 23 Septembre 2020

Le premier territoire à constituer mon Royaume est une Capitale Gobeline et les premières troupes que j'aie peintes sont deux unités d'infanterie, une de 20 Lanciers et une de 10 Archers. Par la suite, j'ajouterai d'autres unités d'infanterie gobeline ou autre d'ailleurs, mais cela forme déjà une bonne base.

Les lanciers portent tous un casque pour signifier leur statut de troupes de ligne et d'unité défensive.

L'officier de l'unité est un porte-étendard dont la bannière a été bricolée en carte plastique fine. Il arbore un dragon en blason car je prévois de rajouter un dragon à mon armée et que je l'imagine assez bien être plus ou moins une divinité vénérée par les gobelins.

Pour le schéma de couleur, j'utilise du WW2 Japanese Uniform Vallejo pour les tuniques, du Fur Brown Army Painter et du Army Green Army Painter pour la peau.

Je vois les Archers comme des unités plus légères et donc moins protégées (même si en jeu ce n'est pas le cas), j'ai donc essayé de représenter cela lors du montage des figurines en favorisant les têtes nues et celles couvertes d'un simple couvre-chef.

L'officier a reçu une tête de cavalier et j'ai modifié son bras droit pour donner l'impression qu'il s'apprête à ordonner à ses troupes de tirer.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Gurutz

Publié dans #Oathmark, #NorthStarFigs, #Gobelins

Repost0

Publié le 16 Septembre 2020

Je vous ai présenté Oathmark quelques semaines plus tôt mais c'est déjà depuis le mois de juin que j'ai commencé à monter mon armée et donc mon Royaume. J'ai choisi de jouer une armée principalement composée de Gobelins parce que les deux kits sortis jusqu'à présent pour eux sont ceux qui me plaisent le plus. Pour le moment, je dispose de deux unités d'infanterie gobeline et d'une unité de Trolls.

J'ai bien sûr prévu d'intégrer d’autres unités par la suite, les Chevaucheurs de Loups étant les prochains sur la liste. Ils n'attendent plus que la sous-couche.

Pour la peinture des socles, j'utilise de l'English Uniform Vallejo brossé au Field Grey puis au Castle Grey Army Painter et j'ai rajouté quelques touches de couleur discrètes ici ou là avec des lavis Army Painter.

C'est avec Oarthmark que j'ai pris goût à mettre des touffes d'herbes et autres fleurs sur les socles. Le rendu me plait bien et ça me parait particulièrement adapté aux socles régimentaires.

Pour les plateaux de mouvement, indispensables pour ce type de jeu, c'est du 100% récupération puisqu'ils sont faits avec le carton des boites de Gobelins et les chutes de leurs grappes plastiques couvertes d'enduit de rebouchage.

Je présenterai ces unités un peu plus en détails dans des articles à venir.

Voir les commentaires

Rédigé par Gurutz

Publié dans #Oathmark, #NorthStarFigs, #Red Box Games

Repost0

Publié le 5 Août 2020

Introduction

Oathmark est un jeu de batailles rangées médiéval fantastique de Joseph McCullough, auteur de Frostgrave, et édité par Osprey. Il a pour particularité de se jouer en campagne mais surtout de permettre aux joueurs de créer leur royaume, comprendre de créer sa propre armée dans laquelle piocher les différentes troupes pour créer sa liste avant une partie.

Ceci fait de Oathmark un jeu qui donne une grande liberté en terme de collection et de modélisme au gré des envies narratives du joueur. Vous voulez monter un royaume elfique reprenant l'historique de Warhammer, c’est possible. Vous rêvez de reconstituer les forces de la Horde de World of Warcraft, c'est possible aussi, même si ça demandera sans doute un peu plus d'ajustements en terme de compte comme et de proxy.

Et c'est cette possibilité de multiculturalisme au sein d'une armée qui m'a particulièrement titillé lors de l'annonce du jeu, il y a de cela 3 ans. Ça plus le début de la gamme de kits plastiques accompagnant le jeu. En effet, NorthStar sort régulièrement depuis l'annonce des boites de régiments plastiques pour représenter les différentes unités du jeu. A l'heure actuelle, les nains, les elfes et les gobelins possèdent chacun deux boites d'unité. Les humains, pour l'instant, n'en comptent qu'une mais sont prévues d'autres sorties pour compléter la collection dont une cavalerie humaine et également des boites de mort-vivants pour le supplément Oathbreakers qui devrait sortir en fin d'année. Des kits d'orques dont les profils sont présents dans le livre de règles sont, je crois, aussi prévus à terme. Bien entendu, il vous ait tout à fait possible d'utiliser les figurines que vous voulez, tout comme pour Frostgrave, le jeu laisse totale liberté aux joueurs à ce niveau-là. A noter que des blisters de personnages existent également au prix défiant toute concurrence. Pour moins de 10 € vous aurez un blister contenant 3 personnages.

Personnages Elfes peints Kev Dallimore

Donc la gamme de figurines me faisaient de l’œil au gré des différentes sorties. L'esthétique est volontairement "old school" et s'approche de celle de Frostgrave. On sent une forte influence Seigneur des Anneaux pré-Peter Jackson, là où Frostgrave s'inscrit davantage du côté de Donjons & Dragons. D'autre part, le livre de règles est un bel objet, fort agréable à lire (bien qu'en anglais uniquement par contre) et richement illustré.

Roi Nain par Jan Pospíšil

 

Le système de règles

Le jeu est enfin sorti en avril 2020, et m'étant procuré le livre, j'ai pu livrer une première partie découverte. Le système est simple, basé sur le D10.

Les unités s'organisent en rangs de 5 figurines, sur socles 25*25mm et jusqu'à 20 pour l'infanterie, sur socles 25*50mm et jusqu'à 10 pour la cavalerie. Les grosses créatures (trolls, ogres ou encore araignées géantes) tenant sur des socles 50*50mm forment des unités de 1 à 3. Enfin, les plus gros monstres (dragons, géants...) sur socles de 100*50 se battent seuls.

Au début du tour, chaque joueur lance deux D10 pour déterminer l'initiative. Celui qui obtient le plus haut résultat sur un de ses dés l'emporte. Le tour se joue en activation alternée. Chaque unité dispose d'une valeur d'activation qu'il faut égaler ou dépasser avec au moins un dé sur 2 dés lancés pour pouvoir activer l'unité normalement, c'est à dire avec ses deux actions. Si aucun dé ne parvient à le faire, l'unité ne pourra utiliser qu'une seule action. Certains personnages permettent de lancer un dé supplémentaire pour le jet d’activation. Certains effets de jeu tel que l'échec à un test de moral, peuvent venir modifier la valeur d'activation d'une unité.  À titre d'exemple, l'infanterie elfe possède une valeur d'activation de 3 ce qui est en fait des unités fiables tandis que les gobelins eux, peuvent être activés normalement sur un 6.

Par défaut, chaque unité est menée par un officier. Il s'agit simplement de la figurine centrale du rang frontal et sa principale utilité est de servir de point de référence pour tout ce qui est mouvement, manœuvre et ligne de vue. Des personnages peuvent se joindre aux unités et prennent dans ce cas la place de l'officier.

des Nains défendent une mine contre des Elfes et des Gobelins par Mark Stacey

Pour combattre que ce soit au tir ou à distance, il faut d'abord déterminer le nombre de dé dont dispose l'unité. Pour cela, on multiplie la caractéristique Dé de Combat de l'unité par le nombre de figurine constituant son premier rang jusqu'à un maximum de 5. Certains personnages comme les champions ajoutent un dé spécial mais ne permettent pas pour autant de dépasser la limite de 5 dés.

Ensuite, on doit calculer la valeur cible à atteindre pour toucher qui correspond à la différence entre la valeur de Combat (ou de Tir) de l'unité et l'Armure de la cible. Différentes variables vont également intervenir et venir augmenter ou diminuer ce seuil en fonction du nombre de rangs, de l'attaque de flanc dans le cas d'un corps à corps ou le couvert pour un tir. On touche si on égalise ou dépasse la valeur cible finale. Au début, le petit truc un peu déstabilisant pour le cerveau est que les bonus sont exprimés en valeurs négatives et les malus en valeurs positives.

Les dégâts causés par chaque touche vont dépendre de la différence obtenue par le dé et la valeur cible. Cela fonctionne par seuil, moins de 5 de différence causera 1 blessure, entre 5 et 9, 2 blessures et enfin au-delà de 10, 3 blessures.

Après avoir subi des dégâts, une unité doit réussir un test de Moral. Cela fonctionne sur le même principe que pour une attaque avec une valeur cible correspond à la caractéristique Moral de l'unité à laquelle vont s'ajouter des bonus et des malus. Si l'unité réussit son test, pas de problème. En cas d'échec, elle est dite désorganisée, reçoit un malus à son jet d'activation à son prochain tour et si elle est amenée à rater un nouveau test de moral, elle est détruite. De plus, être désorganisée octroie des bonus aux unités qui la prennent pour cible.

Voilà pour ce qui est des règles de base mais des règles avancées viennent les compléter pour couvrir les Personnages, la Magie, l'Artillerie et bien sûr les règles de campagne. De plus, il existe tout un panel de compétences spéciales offrant divers bonus tels que des relances ou la possibilité de supprimer un dé au lancer adverse.


 

Une armée? Non, un Royaume!

L'une des spécificités de Oathmark est son système de campagne et la manière dont on constitue son armée. En effet, là où dans la plupart des jeux de figurines vous choisissez une faction et piochez ensuite dans la liste des troupes pour créer votre compo. Ici, même si cette méthode reste également possible, le jeu propose d'abord de créer votre faction, appelée Royaume. Pour ce faire, vous allez devoir sélectionner une Cité qui sera la Capitale de votre Royaume. Celle-ci donne accès à une sélection de personnages et de troupes qui constitueront l'ossature de votre armée ainsi qu'à une liste de Terrains. Votre Royaume va s’organiser de manière schématique en cercles concentriques dits Région autour de votre Capitale qui en constitue le centre.

Feuille de création de son Royaume

Chaque Région est numérotée, de 1 à 5, en fonction de sa position par rapport au centre. Ceci détermine le nombre de Terrain le constituant ainsi que le type de Terrains que vous pouvez y inclure. Par exemple, la Région adjacente à votre Capitale est la Région 2 et permet d'ajouter 2 Terrains de niveau 2 ou inférieur à votre Royaume. En effet, chaque Terrain possède aussi un certain niveau. Par défaut, un Terrain peut être inclus dans une Région de niveau égal ou supérieur au niveau du Terrain. Les Terrains affiliés à votre Capitale peuvent être ajoutés sans malus à votre Royaume tandis que ceux affiliés à une autre type de Cité ou Neutres le seront en devant se positionner dans une Région d'au minimum 1 niveau supérieur au leur. Par exemple, si votre capitale est une Cité Naine et que vous voulez y inclure un Terrain Elfe de niveau 3 ce dernier devra être positionné dans la Région 4 de votre Royaume tandis qu'un Terrain Nain de niveau 3 le sera dans la Région 3 ou 4.

Lorsque vous créez votre Royaume vous devez donc sélectionner des Terrains pour remplir les Régions 2 à 4. La Région 5 pourra être conquise durant la campagne au gré de vos victoires.

Évidemment, et c'est tout l'intérêt de la chose, chaque Terrain vous donne accès à un ou plusieurs types de troupes. Par exemple, une mine de fer, Terrain Humain de niveau 2, vous permet de recruter 1 Champion Humain, des unités de Guerriers Humains ainsi que des unités de Linebreaker (Infanterie Lourde) Humains tandis qu'une Rivière, Terrain Gobelin de niveau 3, octroie la possibilité d'ajouter jusqu'à 6 Trolls à votre armée.

 

Conclusion

Pour moi, Oathmark offre une proposition de jeu intéressante et originale. Le système évite l'écueil de certains jeux de nous faire lancer des seaux de dés plusieurs fois pour au final faire un ou deux morts. En fait, bien que différente, sa mécanique se rapproche de celle de Frostgrave sur le principe. Un jet unique pour résoudre une attaque. Bien sûr je n'ai fait qu'une petite partie test donc ce que je dis est à confronter sur une pratique du jeu véritable et sur la durée.

Le système de campagne et la création de Royaume m'ont vraiment tapé dans l’œil. J'ai commencé à réunir mes forces et je dois dire que je l'éclate pas mal. Niveau modélisme, c'est vraiment plaisant d'aller piocher dans différentes gammes et de ressortir certaines figurines qui trainent dans mes placards tout en réfléchissant à la manière de lier tout ce petit monde.

Je reviendrai d'ailleurs un peu plus en détail sur ce volet dans une série de prochains articles où je vous présenterai mon Royaume et les figurines qui le composent.

Voir les commentaires

Rédigé par Gurutz

Publié dans #OspreyGames, #NorthStarFigs, #Oathmark

Repost0