corvus belli

Publié le 30 Octobre 2021

Katherine Cho est peut-être ma troupe favorite de l'O-12. Elle ne brille pas par ses prouesses martiales et ce n'est pas elle, non plus, qui va prendre un objectif au nez et à la barbe de l'adversaire. Pourtant, je l'intègre presque systématiquement à mes listes. Et malgré cela, sa figurine ne voit quasiment jamais la table de jeu.

En effet, elle est équipée d'un Holomask qui lui permet de prendre l'apparence d'une autre troupe de l'armée pour se dissimuler et tromper l'adversaire. Et c'est très pratique car Katherine Cho est une officier et en tant que tel elle peut être Lieutenant ou Chaine de Commandement (elle remplace instantanément le Lieutenant si celui-ci est mis hors de combat). A Infinity, perdre son Lieutenant est très pénalisant, vos troupes ne génèrent plus leur ordre que pour elles-mêmes entre autres pénalités. L'un des enjeux est donc de réussir à garder son Lieutenant en vie en le planquant bien au chaud.

O12 painted Army
Une de mes listes O-12 typique du moment

Ce qui est dommage avec cette stratégie c'est qu'on se retrouve avec une troupe qui dispose d'un ordre supplémentaire mais qui n'en fera sans doute pas grand chose. Une autre option est donc de choisir un Lieutenant qui va aller au charbon pour défourailler l'adversaire avec son ordre supplémentaire. Mais ce dernier va certainement tomber les armes à la main au milieu de la partie. C'est donc là qu'intervient la Chaine de Commandement qui permet d'ignorer la perte de Lieutenant et de continuer à jouer comme si de rien n'était.

Katherine Cho de part son coût peu élevé excelle dans ce rôle. Pour seulement 20 pts, vous disposez d'une assurance au cas où votre gros thon de Lieutenant (Hector, un Gamma ou un Zeta par exemple) finit par tomber. L'Holomask permet aussi de bluffer votre adversaire sur la composition de votre armée le forçant à faire des actions inutiles ou trop prudentes en lui faisant croire que vous alignez telle ou telle troupe (Betatrooper Hacker Tueur, Blue Coat avec Viseur Biométrique et sa pléthore d'armes courtes portée ou pour les plus audacieux, Epsilon Sniper ou HMG).

Pour ne rien gâcher, j'adore sa figurine. Elle était d'ailleurs celle que j'attendais le plus de la seconde vague de Defiance. J'ai un peu hésité sur la manière de la peindre, en particulier sur son manteau. Je l'ai finalement fait en noir avec des motifs orange.

Voir les commentaires

Rédigé par Gurutz

Publié dans #Infinitythegame, #O12, #Corvus Belli

Repost0

Publié le 16 Octobre 2021

Les TAGs sont des pièces emblématiques à Infinity. Ces Méchas surplombent le champ de bataille et le dominent grâce à leur puissance de feu et leur résistant blindage. Néanmoins, comme tout à Infinity, ils ne sont pas invincibles et un adversaire avisé saura tirer partie de leurs faiblesses.

Toutes les armées disposent d'au moins une de ces machines de guerre, à l'exception de ces ploucs d'Ariadnais (jusqu'à présent en tout cas). Chez l'O-12, il s'agit de l'unité Zeta un TAG piloté à distance armé d'un Canon Magnétique Hyper Rapide, seule arme rafale 5 du jeu, et d'un Riostopper lourd.

La figurine reflète bien son côté haute technologie avec une silhouette certes massive mais une arme tenue d'une seule main là où le Szalamandra nomade tient cette même arme à deux mains.

Je vous raconte tout ça parce que en fait, j'ai peint le Zeta. Cela faisait longtemps que je voulais le faire et je visualisais assez bien le rendu que je souhaitais. En effet, le TAG étant contrôlé à distance, je lui ai appliqué le schéma que je réserve à ces unités dans mon armée à savoir du blanc avec des motifs oranges.

O12 Zeta Unit
o12 Zeta Unit
O12 Zeta Unit
O12 Zeta Unit

Je n'aime pas peindre les grosses pièces et les TAGs constituent vraiment la limite au-delà de laquelle j'aurais tendance à torcher (cf. le Megalodron de Defiance). Ceci étant, ici, je me suis bien amusé tout en le faisant dans un délai raisonnable.

Voir les commentaires

Rédigé par Gurutz

Publié dans #Corvus Belli, #Infinitythegame, #O12

Repost0

Publié le 6 Octobre 2021

Second pion camouflage de la faction, le Lynx, tout comme le Razor, dispose de la règle déploiement caché et mimétisme -6. Mais n'étant pas infiltré, son rôle diffère quelque peu. L'un de ces profils est équipé d'un fusil de sniper et a donc clairement un rôle défensif. Le Lynx n'est pas aussi redoutable qu'un Noctifer ou qu'un Garde Suisse mais déclarer une ORA de Sniper caché sur une troupe adverse qui se pensait peinarde, fait toujours son p'tit effet.

J'ai donc peint le Lynx Sniper qui trainait depuis un baille. J'aime bien la figurine même si sa pose est un peu ramassée sur elle-même. Elle souffre un peu de la comparaison avec les versions de Defiance qui ont des poses un peu plus classieuses selon moi (NdT: j'ai envie des les peindre).

Le truc qui me perturbe légèrement concernant les Lynx est qu'il a un nom de chat mais que le design de la figurine m'évoque bien plus un oiseau. La forme du casque et la cape y sont pour beaucoup.

Pour la peinture, j'ai traité la cape comme celle du Razor, blanche avec les détails en orange ce qui, je trouve, fonctionne plutôt pas mal.

Voir les commentaires

Rédigé par Gurutz

Publié dans #Infinitythegame, #O12, #Corvus Belli

Repost0

Publié le 2 Octobre 2021

L'O-12 ne dispose que de très peu de profils d'unités camouflées. En fait, il n'y en a que deux en tout et pour tout et il s'agit de surcroît de troupes avec mimétisme -6 et déploiement caché. L'un de ces profils est le Razor, un infiltré pouvant être spécialiste. C’est une très bonne troupe et même une de mes préférés, elle est très utile pour prendre des objos en milieu de table au nez et la barbe de l'adversaire ou pour tenter quelques attaques percutantes en profitant de son attaque surprise.

La figurine fait partie du Booster Pack Alpha de l'O-12. Je l'aime beaucoup mais malgré cela, elle a trainé un bon moment avec seulement ses couches de base posées, la faute à un calendrier de peinture bien rempli. C'est maintenant corrigé.

La figurine étant majoritairement couverte d'une cape à capuche, j'ai décidé de peindre celle-ci en blanc avec les détails en orange pour un fort impact visuel. Le masque en noir n'a pas été facile en rendre lisible, j'ai fini par faire les optiques en orange pour aider un peu à ce niveau-là.

Je suis content d'avoir repris les peintures de mon armée O-12, ça faisait presque un an que ça n'avait pas avancé alors que j'ai pas mal de nouveautés qui attendent leur tour (genre le TAG 😏).

Voir les commentaires

Rédigé par Gurutz

Publié dans #Infinitythegame, #Corvus Belli, #O12

Repost0

Publié le 26 Septembre 2021

La semaine passée aura été riche en nouveautés Infinity ici puisque après le Vostok dont je vous parlais hier, j'ai également reçu la deuxième vague du jeu Defiance.

Elle est composée des extensions Revenant et Outcast ainsi que d'une boite de figurines de héros supplémentaires.

Outcast se concentre sur l'O-12. C'est bien sûr la boite que j'attendais le plus dans cette vague puisqu'elle apporte de chouettes figurines pour la faction notamment Katherine Cho qui est un profil que j'aime beaucoup à Infinity (même si concrètement on ne pose pas vraiment sa figurine sur la table xD) et que sa version Defiance est vraiment cool. Les autres figurines sont également très chouettes comme par exemple les Lynx.

Revenant est centrée sur un groupe de mercenaires issus de différentes factions. Les figurines sont bien sympas également. Mon attention a surtout été attirée par Kusanagi dont la figurine me plait bien et a une belle prestance.

Je n'ai pas pu résister à monter certaines figurines, en particulier celles de Outcast:

De gauche à droite: Lynx Plasma Carbine, Saladin, Raoul Spector, Gamma HMG, Katherine Cho, Lynx Marksman Rifle, Kusanagi.

Certaines figurines étaient assez étonnantes en terme de découpage des pièces mais ce sont avérées faciles à monter.

Bien content d'avoir enfin reçu tout ça, y'a de la belle figurine dont certaines qu'il me tarde de peindre même si ça se bouscule un peu sur la table de peinture là. Content également car il s'agissait de mon dernier projet Kickstarter à recevoir. Je n'ai plus rien qui traine dans la nature et ça bin c'est plutôt cool en fait.

Voir les commentaires

Rédigé par Gurutz

Publié dans #Infinitythegame, #Corvus Belli, #Defiance, #DungeonCrawler, #O12, #Nomades

Repost0

Publié le 25 Septembre 2021

Vous le savez sans doute, Corvus Belli a annoncé au milieu de l'été sa volonté de passer, pour une partie de sa production, à du plastique produit dans leur usine en Espagne. Cela ne va en effet concerner que les figurines les plus grosses au premier rang desquelles, les drones. Le but de ce changement vise à stabiliser les prix de leurs produits face à une explosion du coût des matières premières. Il est à noter que ce changement n'est pas rétroactif, les figurines déjà sorties n'ont pas vocation à être produite en plastique.

Découverte

La première figurine à sortir est le nouveau drone Nomade, le Vostok, un drone de fort beau gabarit puisque silhouette 4 et qui tient donc sur un socle 55mm. A peine sorti, je me le suis procuré non seulement pour voir ce que donne le nouveau matériau mais aussi parce que le profil est très bon (certains diront pétés même :p) et la figurine est magnifique ce qui ne gâche rien.

Infinity Vostok non-assemblé

A l'ouverture de la boite, on se retrouve avec 6 pièces suivant un découpage assez classique pour un drone Infinity. Premier constat, c'est léger. Second constat, le tirage a l'air très propre. On remarque bien sûr des carottes d'injection, des lignes de moule et un peu de flash mais rien d'inhabituel.

Pièces détachées du VostokPièces détachées du VostokPièces détachées du Vostok
Pièces détachées du VostokPièces détachées du VostokPièces détachées du Vostok
Pièces détachées du VostokPièces détachées du VostokPièces détachées du Vostok

Pièces détachées du Vostok

Niveau de détails et nettoyage

Lorsque l'on se penche plus en détail sur les pièces, on réalise que le plastique est très souple mais pas cassant. Il supporte la torsion. La partie la plus fragile de la figurine semble être le bout du canon de l'arme, très fin, légèrement tordu de base. C'est sans doute, l'élément auquel il faudra faire le plus attention lors de la manipulation.

L'autre chose qui saute aux yeux lorsque l'on observe les différentes pièces est que le tirage est très net, les détails sont bien marqués, ne présentent pas de zone floue et ne sont pas noyés dans la masse. De plus, je n'ai vu aucune bulle ni matière manquante.

Le plastique se coupe facilement, il est donc préférable d'y aller avec précaution, de bien vérifier son angle de découpe car il n'arrêtera pas votre lame si vous partez de travers. Pour le nettoyage des lignes de moule mieux vaut les trancher que de les gratter avec votre lame. Ceci dit, le passage d'une lime permet d'estomper les éventuels résidus.

Assemblage

Après nettoyage des pièces, j'ai assemblé la figurine en utilisant de la cyano. Le montage s'est fait rapidement, les pièces s'ajustant correctement.

Infinity Vostok non peint
Infinity Vostok non peint
Infinity Vostok non peint
Infinity Vostok non peint
Infinity Vostok non peint
Infinity Vostok non peint
Infinity Vostok non peint
Infinity Vostok non peint

Verdict

Je ne suis pas un ayatollah d'un matériau en particulier, à l'exception de la résine que je considère comme étant le pire. J'apprécie le métal parce que c'est la matière qui réserve le moins de mauvaises surprises. Ceci dit, il n'est pas sans défaut, lourd, parfois chiant à nettoyer, cassant si trop fin, difficile à redresser si tordu, chiant à coller si trop lourd... ou trop léger etc. Le plastique, c'est très variable, tout dépend du type de plastique (jeu de plateau, sur grappe etc...), il peut être peu détaillé voire franchement dégueulasse au niveau du tirage, très pénible à préparer etc. Bref, à chaque matière ses avantages/inconvénients et mon niveau d'exigence va dépendre du prix que je mets dedans. Il est évident que lorsque j'achète du Reaper Bones à 3 balles le piéton je serais moins regardant que lorsque j'achète une fig Infinity à 15 balles pièce.

Je trouve intéressant que la première figurine que Corvus Belli sorte en plastique soit un drone parce que ce sont souvent les pires modèles à assembler, notamment les plus anciennes références. Je vous renvoie vers mon article sur le Lunokhod Sputnik, premier drone que j'aie assemblé et qui m'a donné des sueurs froides au montage et même pendant la peinture pour vous donner une idée.

Ça me permet de comparer les deux puisque ce sont deux figurines très similaires (le vostok est en fait une version plus évoluée du Lunokhod) et de dire que le Vostok est supérieur au Lunokhod mais de la même manière que les drones sortis récemment en métal. A la question de savoir si ce nouveau plastique est supérieur au métal habituel, la réponse est sans doute non mais il ne lui est pas inférieur non plus. Les deux matières ont leurs défauts et qualités et je pense que ce sera une affaire de préférence personnelle. On est très loin d'une situation à la Finecast Games Workshop où la résine était clairement en-dessous des tirages habituels de l'entreprise avec des défauts qui pour moi étaient inacceptables.

La grande force du plastique comparé au métal est qu'une fois assemblée, la figurine pourra tomber sans provoquer de crise cardiaque ou de larmes de sang chez son propriétaire. C'est peut-être ce qui va me faire préférer ce matériau pour les grosses pièces. On verra à l'usage.

Comparatif Vostok Plastique/ Salyut Métal
Comparatif Vostok Plastique/ Salyut Métal

Le plastique Corvus Belli se rapproche assez de ce que fait Reaper actuellement en terme de matière pour leurs figurines Bones. Les deux matériaux se travaillent à peu près de la même façon. Ce qui est les différencie néanmoins, est le niveau de détails. Le tirage du Vostok est de très bonne qualité comme je le dis plus haut, les détails sont là et sont très bien restitués.

Alors pour moi, le plastique Corvus Belli est validé. Il va essentiellement demander un changement d'habitude dans la préparation de la figurine mais une fois celle-ci assemblée, ce sera beaucoup plus confortable en jeu et au transport. Je n'ai vraiment pas l'impression d'être perdant dans l'histoire.

Bien sûr, il me reste à peindre la figurine mais à moins d'une réaction chimique particulière au moment de la sous-couche, je ne pense pas que mon opinion change des masses. Évidemment, je ferai un article sur le blog lorsque je l'aurai peinte. Car j'ai très envie de le peindre maintenant et de jouer des listes drones :D

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 22 Septembre 2021

Les civils ont leur place à Infinity en tant qu'objectif. La gamme en propose un nombre certain: diplomates, techniciens, scientifiques et j'en passe. Pour l'Armée Combinée il s'agit d'un Pneumarch, une représentation non combattante de l'Intelligence Evoluée incarnée dans un corps artificiel.

Pour le  peindre, j'ai utilisé des variantes de verts et de violets. La figurine est cool bien qu'un peu fragile au niveau des chevilles.

Je l'ai peint notamment pour participer à un tournoi, Stormchasers 2 à Plougastel, le week-end dernier. Premier tournoi depuis plus d'un an et demi. Ça été super cool de pouvoir en refaire. Je finis 5e sur 12 participants avec deux victoires et une grosse défaite.

Quelques photos:

J'ai également eu la chance de remporter le prix de peinture pour mon armée Shasvastii et j'ai même eu droit à un petit trophée qui trône maintenant sur ma table de peinture!

Bref, un super week-end, je suis ravi d'avoir pu à nouveau participer à un tournoi et j'ai hâte au prochain.

Voir les commentaires

Rédigé par Gurutz

Publié dans #Combined Army, #Shasvastii, #Infinitythegame, #Corvus Belli

Repost0

Publié le 11 Septembre 2021

Toujours dans l'idée de peindre des pièces essentiels pour mon armée Shasvastii, je me suis attelé à mettre en couleur le pack de drones. Comme dans la plupart des factions, les drones sont particulièrement utiles (le drone réaction totale et le drone avec Flash Pulse fournissent de bonnes voire très bonnes ORA). Chez les Shasvastii on retrouve également le M-Drone qui a la particularité de pouvoir rejoindre certaines Fireteams.

J'ai été assez surpris de découvrir leur physionomie au montage. En fait, ils possèdent un torse humanoïde et une paire de bras. De fait, ils se rapprochent énormément du Megalodron qui en est la version survitaminée. J'en ai donc assemblé deux, un Q-Drone avec HMG et un M-drone avec fusil combi. Pour ce dernier, je n'ai pas particulièrement suivi les préconisations de montage en lui donnant la tête plutôt prévue pour le drone EVO. Je voulais pouvoir les distinguer le plus facilement possible sur la table.

C'est d'ailleurs aussi pour cela que je les ai tous les deux peints de manière différente. Le Q-Drone reprend le Schéma choisi pour mon Ikadron à base de vert et mauve. J'ai ajouté un peu de vert fluo et de violet pour tout de même le lier au reste de l'armée.

Le M-Drone quant à lui a été peint comme les Shasvastii en noir et vert avec quelques touches de mauve le liant à son pote.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Gurutz

Publié dans #Infinitythegame, #Corvus Belli, #Combined Army, #Shasvastii

Repost0

Publié le 8 Septembre 2021

Depuis que j'aie fini de peindre Defiance j'ai une bonne base de troupes Shasvastii mais il me manque certaines unités génériques de l'Armée Combinée bien utiles. Le Ikadron Batroid en fait partie. C'est une troupe peu chère qui fournit des ordres et des ORAs à courte et moyenne portée via son Lance-Flammes et son Flash Pulse.

La figurine officielle date un peu et coûte cher de mon point de vue pour un truc à 9 pts. Je me suis donc rabattu sur un proxy, un Unidron du starter Armée Combinée acheté d'occaz'.

La figurine est plus récente et fait parfaitement le travail. Je l'aie peinte différemment des troupes Shasvastii pour marquer son origine et me sortir de ce schéma Noir et Vert quelque peu répétitif après 50 figurines. Je suis tout de même resté sur le principe d'un contraste fort entre l'armure et le reste de la figurine. J'ai donc opté pour un vert sombre et du mauve.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Gurutz

Publié dans #Combined Army, #Infinitythegame, #Corvus Belli

Repost0

Publié le 5 Septembre 2021

Comme dit hier, j'ai enfin fini Defiance et je n'en suis pas mécontent. Ça a été un gros projet. Mon objectif était de finir avant l'arrivée de la Vague 2 et grâce au Covid et au blocage du Canal de Suez notamment, j'y suis arrivé !

Blague à part, je suis content, donc voici quelques photos de groupe, cliquez pour avoir les grands formats:

Defiance Combined Army
Defiance Combined Army
Defiance Combined Army
Defiance Heroes

 

Voir les commentaires