bakunin

Publié le 25 Septembre 2021

Vous le savez sans doute, Corvus Belli a annoncé au milieu de l'été sa volonté de passer, pour une partie de sa production, à du plastique produit dans leur usine en Espagne. Cela ne va en effet concerner que les figurines les plus grosses au premier rang desquelles, les drones. Le but de ce changement vise à stabiliser les prix de leurs produits face à une explosion du coût des matières premières. Il est à noter que ce changement n'est pas rétroactif, les figurines déjà sorties n'ont pas vocation à être produite en plastique.

Découverte

La première figurine à sortir est le nouveau drone Nomade, le Vostok, un drone de fort beau gabarit puisque silhouette 4 et qui tient donc sur un socle 55mm. A peine sorti, je me le suis procuré non seulement pour voir ce que donne le nouveau matériau mais aussi parce que le profil est très bon (certains diront pétés même :p) et la figurine est magnifique ce qui ne gâche rien.

Infinity Vostok non-assemblé

A l'ouverture de la boite, on se retrouve avec 6 pièces suivant un découpage assez classique pour un drone Infinity. Premier constat, c'est léger. Second constat, le tirage a l'air très propre. On remarque bien sûr des carottes d'injection, des lignes de moule et un peu de flash mais rien d'inhabituel.

Pièces détachées du VostokPièces détachées du VostokPièces détachées du Vostok
Pièces détachées du VostokPièces détachées du VostokPièces détachées du Vostok
Pièces détachées du VostokPièces détachées du VostokPièces détachées du Vostok

Pièces détachées du Vostok

Niveau de détails et nettoyage

Lorsque l'on se penche plus en détail sur les pièces, on réalise que le plastique est très souple mais pas cassant. Il supporte la torsion. La partie la plus fragile de la figurine semble être le bout du canon de l'arme, très fin, légèrement tordu de base. C'est sans doute, l'élément auquel il faudra faire le plus attention lors de la manipulation.

L'autre chose qui saute aux yeux lorsque l'on observe les différentes pièces est que le tirage est très net, les détails sont bien marqués, ne présentent pas de zone floue et ne sont pas noyés dans la masse. De plus, je n'ai vu aucune bulle ni matière manquante.

Le plastique se coupe facilement, il est donc préférable d'y aller avec précaution, de bien vérifier son angle de découpe car il n'arrêtera pas votre lame si vous partez de travers. Pour le nettoyage des lignes de moule mieux vaut les trancher que de les gratter avec votre lame. Ceci dit, le passage d'une lime permet d'estomper les éventuels résidus.

Assemblage

Après nettoyage des pièces, j'ai assemblé la figurine en utilisant de la cyano. Le montage s'est fait rapidement, les pièces s'ajustant correctement.

Infinity Vostok non peint
Infinity Vostok non peint
Infinity Vostok non peint
Infinity Vostok non peint
Infinity Vostok non peint
Infinity Vostok non peint
Infinity Vostok non peint
Infinity Vostok non peint

Verdict

Je ne suis pas un ayatollah d'un matériau en particulier, à l'exception de la résine que je considère comme étant le pire. J'apprécie le métal parce que c'est la matière qui réserve le moins de mauvaises surprises. Ceci dit, il n'est pas sans défaut, lourd, parfois chiant à nettoyer, cassant si trop fin, difficile à redresser si tordu, chiant à coller si trop lourd... ou trop léger etc. Le plastique, c'est très variable, tout dépend du type de plastique (jeu de plateau, sur grappe etc...), il peut être peu détaillé voire franchement dégueulasse au niveau du tirage, très pénible à préparer etc. Bref, à chaque matière ses avantages/inconvénients et mon niveau d'exigence va dépendre du prix que je mets dedans. Il est évident que lorsque j'achète du Reaper Bones à 3 balles le piéton je serais moins regardant que lorsque j'achète une fig Infinity à 15 balles pièce.

Je trouve intéressant que la première figurine que Corvus Belli sorte en plastique soit un drone parce que ce sont souvent les pires modèles à assembler, notamment les plus anciennes références. Je vous renvoie vers mon article sur le Lunokhod Sputnik, premier drone que j'aie assemblé et qui m'a donné des sueurs froides au montage et même pendant la peinture pour vous donner une idée.

Ça me permet de comparer les deux puisque ce sont deux figurines très similaires (le vostok est en fait une version plus évoluée du Lunokhod) et de dire que le Vostok est supérieur au Lunokhod mais de la même manière que les drones sortis récemment en métal. A la question de savoir si ce nouveau plastique est supérieur au métal habituel, la réponse est sans doute non mais il ne lui est pas inférieur non plus. Les deux matières ont leurs défauts et qualités et je pense que ce sera une affaire de préférence personnelle. On est très loin d'une situation à la Finecast Games Workshop où la résine était clairement en-dessous des tirages habituels de l'entreprise avec des défauts qui pour moi étaient inacceptables.

La grande force du plastique comparé au métal est qu'une fois assemblée, la figurine pourra tomber sans provoquer de crise cardiaque ou de larmes de sang chez son propriétaire. C'est peut-être ce qui va me faire préférer ce matériau pour les grosses pièces. On verra à l'usage.

Comparatif Vostok Plastique/ Salyut Métal
Comparatif Vostok Plastique/ Salyut Métal

Le plastique Corvus Belli se rapproche assez de ce que fait Reaper actuellement en terme de matière pour leurs figurines Bones. Les deux matériaux se travaillent à peu près de la même façon. Ce qui est les différencie néanmoins, est le niveau de détails. Le tirage du Vostok est de très bonne qualité comme je le dis plus haut, les détails sont là et sont très bien restitués.

Alors pour moi, le plastique Corvus Belli est validé. Il va essentiellement demander un changement d'habitude dans la préparation de la figurine mais une fois celle-ci assemblée, ce sera beaucoup plus confortable en jeu et au transport. Je n'ai vraiment pas l'impression d'être perdant dans l'histoire.

Bien sûr, il me reste à peindre la figurine mais à moins d'une réaction chimique particulière au moment de la sous-couche, je ne pense pas que mon opinion change des masses. Évidemment, je ferai un article sur le blog lorsque je l'aurai peinte. Car j'ai très envie de le peindre maintenant et de jouer des listes drones :D

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 28 Juin 2020

Lorsque j'ai acheté ma première boite Infinity qui comme je le disais dans mon précédent article était un starter Bakunin. Le truc rigolo est que j'ai eu une figurine défectueuse dans cette boite. Ça ne m'est plus jamais arrivé et pourtant j'en ai acheté du Infinity depuis.

Mais le Zero avait son bras fondu et donc inutilisable. Le SAV a fait son taf en me renvoyant la figurine complète. Résultat, j'avais un Zero manchot en stock. J'ai décidé de le convertir. En regardant la liste des profils accessible au Zero, sachant que j'en ai déjà peint deux, je me suis dit que la version Boarding Shotgun serait un bon ajout d'autant que j'avais un Moran dont je pourrai récupérer l'arme.

Après quelques coups de pince, un peu de green stuff et l'ajout d'un couteau, ça donne ça:

 

Voir les commentaires

Rédigé par Gurutz

Publié dans #Corvus Belli, #Infinitythegame, #Bakunin, #Nomades

Repost0

Publié le 21 Juin 2020

Cela fait 7 ans que j'ai commencé Infinity. A l'époque, j'avais acheté le starter Bakunin que j'avais peint assez rapidement dans le foulée. Entièrement peint à l'exception d'une des figurines de la boite. Il s'agissait de la Révérende Moire avec Fusil Multi. La figurine date de la v1 et accusait déjà son âge en 2013. Pour tout dire, je n'aimais pas la figurine lui préférant les versions plus récentes des révérendes. Néanmoins, dernièrement je suis retombée dessus et j'ai pensé que ce serait marrant de la peindre car la figurine a certes vieilli mais elle a gagné une sorte de charme désuet avec cette pose et ce coup de vent improbable.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Gurutz

Publié dans #Infinitythegame, #Corvus Belli, #Bakunin, #Nomades

Repost0

Publié le 15 Mai 2018

Comme dit dans le précédent article, je poursuis la peinture de mes Nomades pour Infinity. Cette fois-ci, j'ai peint 4 Jaguars mais comme je ne suis pas fan des figurines officielles, j'ai décidé d'utiliser des proxys pour les représenter. Dans le cas présent, j'ai opté pour la dernière version des Morlocks de Bakunin que je trouve très bien et vue que je possède déjà la boite précédente (qui sont très bien aussi d'ailleurs), c'était une bonne excuse pour me les procurer.

Les Morlocks et les Jaguars sont assez proches en terme de jeu et donc d'équipement, néanmoins, une des options des Jaguars n'est pas du tout disponible aux Morlocks, le Panzerfaust. J'ai donc converti l'une des figurines pour l'en équiper.

Pour ce faire, j'ai repositionné un bras en green stuffant comme je pouvais. j'ai également utilisé un bout de tige plastique et un rabiot pour bricoler l'arme.

Les figurines sont inspirées du Suicide Squad. Pour le Non Killer Croc et la Non Katana, je n'ai pas respecté le schéma d'origine. Mais pour le Non Joker et la Non Harley Quinn, étant assez fan des deux persos, j'ai essayé de les suivre. Pour le Non Joker, la figurine étant tellement ressemblante, c'était difficile de faire autrement :p

Morlocks count as Jaguars!

Maintenant que j'ai mes 4 proxys de Jaguars, il ne me manque plus que Señor Massacre pour les mener et c'est donc logiquement la prochaine figurine que je vais peindre.

Voir les commentaires

Rédigé par Gurutz

Publié dans #Corvus Belli, #Infinitythegame, #Nomades, #Bakunin

Repost0

Publié le 23 Janvier 2014

J'ai repris la peinture de mon armée nomade pour Infinity, l'objectif étant d'atteindre rapidement les 300 pts et de jouer "full paint". Ce qui devrait plus trop tarder à être possible.

J'ai donc peint deux morlocks. Ces figs font partie des choses un peu étranges que l'on peut trouver chez les nomades. La nana a juste une tête d'elfe tandis que le bonhomme ressemble à...euh... un... hum... le bonhomme a une drôle de tête. Bref, pour le schéma de couleur de l'elfette je me suis inspiré des elfes de la nuit de WoW pour la faire ressortir davantage, même si son socle surélevé aurait pu suffire :P. Pour l'autre, j'ai improvisé.

 

Détail de l'épée:

Et la traditionnelle photo de groupe:

J'ai également attaqué une figurine Hasslefree que j'aime beaucoup et que j'ai décidé d'utiliser comme proxy pour mes nomades. Il s'agit d'une des nouvelles sci fi trooper qui me servira de Riot Grrrl dont je n'aime pas les figs d'origine. Comme ça je fais d'une pierre deux coups en peignant une fig cool et en ajoutant 30 pts à mon armée ^^

Pour l'instant, c'est très jaune forcément. L'armure est traitée (retouches éventuelles à la fin mises à part). En tout cas, la figurine est très chouette et agréable à peindre.

 

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 22 Décembre 2013

Cette semaine, pour changer un peu de zombicide, j'ai peint mon Zéro Hacker pour Infinity. La partie jouée y'a deux semaines m'a donné envie de m'y remettre. Le Zéro Hacker, c'est l'une des figurines, avec le Prowler que j'ai déjà peint, qui m'a fait choisir les Nomades. Je lui ai bricolé un socle un peu bizarre avec une borne de données (rapport au fait que c'est un hacker).

 

Vue du dessus du socle :

 

Et photo de groupe:

Tentative de zoom sur l'écran (ouais c'est flou...):

 

Voilà, la pause est finie, on reprend zombicide :)

Voir les commentaires

Rédigé par Gurutz

Publié dans #Infinity, #Infinitythegame, #Corvus Belli, #Nomades, #Bakunin

Repost0