tunguska

Publié le 25 Septembre 2021

Vous le savez sans doute, Corvus Belli a annoncé au milieu de l'été sa volonté de passer, pour une partie de sa production, à du plastique produit dans leur usine en Espagne. Cela ne va en effet concerner que les figurines les plus grosses au premier rang desquelles, les drones. Le but de ce changement vise à stabiliser les prix de leurs produits face à une explosion du coût des matières premières. Il est à noter que ce changement n'est pas rétroactif, les figurines déjà sorties n'ont pas vocation à être produite en plastique.

Découverte

La première figurine à sortir est le nouveau drone Nomade, le Vostok, un drone de fort beau gabarit puisque silhouette 4 et qui tient donc sur un socle 55mm. A peine sorti, je me le suis procuré non seulement pour voir ce que donne le nouveau matériau mais aussi parce que le profil est très bon (certains diront pétés même :p) et la figurine est magnifique ce qui ne gâche rien.

Infinity Vostok non-assemblé

A l'ouverture de la boite, on se retrouve avec 6 pièces suivant un découpage assez classique pour un drone Infinity. Premier constat, c'est léger. Second constat, le tirage a l'air très propre. On remarque bien sûr des carottes d'injection, des lignes de moule et un peu de flash mais rien d'inhabituel.

Pièces détachées du VostokPièces détachées du VostokPièces détachées du Vostok
Pièces détachées du VostokPièces détachées du VostokPièces détachées du Vostok
Pièces détachées du VostokPièces détachées du VostokPièces détachées du Vostok

Pièces détachées du Vostok

Niveau de détails et nettoyage

Lorsque l'on se penche plus en détail sur les pièces, on réalise que le plastique est très souple mais pas cassant. Il supporte la torsion. La partie la plus fragile de la figurine semble être le bout du canon de l'arme, très fin, légèrement tordu de base. C'est sans doute, l'élément auquel il faudra faire le plus attention lors de la manipulation.

L'autre chose qui saute aux yeux lorsque l'on observe les différentes pièces est que le tirage est très net, les détails sont bien marqués, ne présentent pas de zone floue et ne sont pas noyés dans la masse. De plus, je n'ai vu aucune bulle ni matière manquante.

Le plastique se coupe facilement, il est donc préférable d'y aller avec précaution, de bien vérifier son angle de découpe car il n'arrêtera pas votre lame si vous partez de travers. Pour le nettoyage des lignes de moule mieux vaut les trancher que de les gratter avec votre lame. Ceci dit, le passage d'une lime permet d'estomper les éventuels résidus.

Assemblage

Après nettoyage des pièces, j'ai assemblé la figurine en utilisant de la cyano. Le montage s'est fait rapidement, les pièces s'ajustant correctement.

Infinity Vostok non peint
Infinity Vostok non peint
Infinity Vostok non peint
Infinity Vostok non peint
Infinity Vostok non peint
Infinity Vostok non peint
Infinity Vostok non peint
Infinity Vostok non peint

Verdict

Je ne suis pas un ayatollah d'un matériau en particulier, à l'exception de la résine que je considère comme étant le pire. J'apprécie le métal parce que c'est la matière qui réserve le moins de mauvaises surprises. Ceci dit, il n'est pas sans défaut, lourd, parfois chiant à nettoyer, cassant si trop fin, difficile à redresser si tordu, chiant à coller si trop lourd... ou trop léger etc. Le plastique, c'est très variable, tout dépend du type de plastique (jeu de plateau, sur grappe etc...), il peut être peu détaillé voire franchement dégueulasse au niveau du tirage, très pénible à préparer etc. Bref, à chaque matière ses avantages/inconvénients et mon niveau d'exigence va dépendre du prix que je mets dedans. Il est évident que lorsque j'achète du Reaper Bones à 3 balles le piéton je serais moins regardant que lorsque j'achète une fig Infinity à 15 balles pièce.

Je trouve intéressant que la première figurine que Corvus Belli sorte en plastique soit un drone parce que ce sont souvent les pires modèles à assembler, notamment les plus anciennes références. Je vous renvoie vers mon article sur le Lunokhod Sputnik, premier drone que j'aie assemblé et qui m'a donné des sueurs froides au montage et même pendant la peinture pour vous donner une idée.

Ça me permet de comparer les deux puisque ce sont deux figurines très similaires (le vostok est en fait une version plus évoluée du Lunokhod) et de dire que le Vostok est supérieur au Lunokhod mais de la même manière que les drones sortis récemment en métal. A la question de savoir si ce nouveau plastique est supérieur au métal habituel, la réponse est sans doute non mais il ne lui est pas inférieur non plus. Les deux matières ont leurs défauts et qualités et je pense que ce sera une affaire de préférence personnelle. On est très loin d'une situation à la Finecast Games Workshop où la résine était clairement en-dessous des tirages habituels de l'entreprise avec des défauts qui pour moi étaient inacceptables.

La grande force du plastique comparé au métal est qu'une fois assemblée, la figurine pourra tomber sans provoquer de crise cardiaque ou de larmes de sang chez son propriétaire. C'est peut-être ce qui va me faire préférer ce matériau pour les grosses pièces. On verra à l'usage.

Comparatif Vostok Plastique/ Salyut Métal
Comparatif Vostok Plastique/ Salyut Métal

Le plastique Corvus Belli se rapproche assez de ce que fait Reaper actuellement en terme de matière pour leurs figurines Bones. Les deux matériaux se travaillent à peu près de la même façon. Ce qui est les différencie néanmoins, est le niveau de détails. Le tirage du Vostok est de très bonne qualité comme je le dis plus haut, les détails sont là et sont très bien restitués.

Alors pour moi, le plastique Corvus Belli est validé. Il va essentiellement demander un changement d'habitude dans la préparation de la figurine mais une fois celle-ci assemblée, ce sera beaucoup plus confortable en jeu et au transport. Je n'ai vraiment pas l'impression d'être perdant dans l'histoire.

Bien sûr, il me reste à peindre la figurine mais à moins d'une réaction chimique particulière au moment de la sous-couche, je ne pense pas que mon opinion change des masses. Évidemment, je ferai un article sur le blog lorsque je l'aurai peinte. Car j'ai très envie de le peindre maintenant et de jouer des listes drones :D

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 7 Juin 2020

Les Puppetactica font partie de ces unités exotiques typiques d'infinity. En effet, il s'agit d'une troupe particulière de petits robots contrôlés à distance par un marionnettiste. En terme de jeu, on a une mini Fire Team capable de remplir différents rôles, de l’agression à la prise d'objo,  en fonction des profils choisis. Les Pupetts sont relativement solides et constitue une bonne épine dans le pied de l'adversaire. Leur plus grande faiblesse reste le contrôleur qui tout occupé à mener sa troupe au combat n'est pas en mesure de réagir à ce qu'il entoure.

En terme de figurines, les Puppetts remplissent complètement le contrat. Ce sont de petits bots mignons dans la veine des drones assistants des ingénieurs et médecins. Concernant, le Puppet Master, je trouve un peu dommage de lui avoir donné cette pose très classique, j'aurais bien vu quelque chose approchant de la pose de l'Interventor v1 (qui me servait jusque là de proxy). Et puis, le combo, dispositif de piratage et masque respirateur n'est pas des plus heureux non plus selon moi.

Tout pour dire que j'aie peint la Puppetactica Company.

Puppetactica Company

 

Le Puppet Master:

 

Puppet Fusil de Précision AP:

Puppet Boarding Shotgun:

Puppet Red Fury:

 

Voir les commentaires

Rédigé par Gurutz

Publié dans #Infinitythegame, #Corvus Belli, #Tunguska, #Nomades

Repost0

Publié le 31 Mai 2020

Lorsque Beyond Icestorm est sorti une des trois figurines proposées par ce pack était totalement nouvelle. Le Kriza Borac Mk12 représentait le premier signe de la refonte de Tunguska mais aussi un nouveau type d'ILO pour les Nomades, une silhouette 5, tanky et redoutable. Le bonhomme, avec son full auto niveau 2, est une pièce agressive de premier choix pour inquiéter les lignes ennemies. Et sa figurine n'est pas en reste, impressionnante et menaçante, même s'il ne s'agit-là que de la version Mk12.

Ça m'aura pris le temps mais j'ai donc enfin terminé la peinture de la partie Nomades de Icestorm et du Beyond.

Infinity Operation Icestorm & Beyond Icestorm
Infinity Operation Icestorm & Beyond Icestorm

En septembre dernier, j'ai peint 3 Jaguars pour un tournoi après coup j'avais regretté de ne pas avoir peint le quatrième dans la foulée. Je ne l'avais même pas sous-couché. Étant de nouveau en train de peindre du Nomade, j'en ai profité pour m'occuper de ce dernier Jaguar, celui avec fusil à pompe léger, histoire de boucler Corregidor.

Señor Massacre & Jaguars Fireteam
Señor Massacre & sa Fireteam de Jaguars

 

Voir les commentaires

Rédigé par Gurutz

Publié dans #Infinitythegame, #Corvus Belli, #Nomades, #Tunguska, #Corregidor

Repost0

Publié le 15 Mai 2020

J'adore les Securitates, je l'ai déjà dit lorsque j'ai peint les premiers modèles l'été dernier. D'ailleurs, je suis très content que Corvus Belli sorte la version avec Feuerbach puisqu'il s'agit d'un profil bien utile que je proxyse actuellement avec la HMG.

Et lorsque l'annonce d'une boite Dire Foes contenant un personnage Securitate, Inspectrice qui plus est, j'ai trouvé l'idée super cool. Je n'ai pas été déçu par la figurine, elle correspond bien à l'idée qu'on peut se faire d'un gradé dans une force de police futuriste: trench coat, chemise, gilet, cravate et paire de flingues :p

Tout ça pour dire que j'aie peint Jelena Kovač.

Jelena Kovač à la tête de son équipe

 

Voir les commentaires

Rédigé par Gurutz

Publié dans #Infinitythegame, #Corvus Belli, #Tunguska, #Nomades

Repost0

Publié le 1 Janvier 2020

Derrière le nom de Hollow Men se cache l'une des infanteries lourdes de la sectorielle Tunguska des Nomades. Ces troupes ont ceci de particulier d'être des drones humanoïdes commandés à distance. Ce qui en fait des figurines avec une apparence bien à elles et les rapprochent de certaines unités O-12 d'ailleurs. Faut croire que j'aime bien ce genre de délire puisque ça fait partie des éléments qui me plaisent dans chacune de ses deux factions. Je trouve que ça apporte une chouette touche tant en terme d'esthétique, ancrant les figurines dans un univers de science fiction pure qu'en terme de jeu, une ILO avec un mouvement 15-5 et super saut offre des opportunités intéressantes ^^

Bref, tout ça pour dire que j'aie peint une Fireteam de Hollow Men pour clore 2019.

Le Fusil Multi & Pitcher.

Le Fusil Combi

Fusil d'Abordage

Lance-Missiles

Le Spitfire

 

Ce qui me fait une Fireteam Core complète

 

Pour ce qui est de mon bilan peinture 2019, j'atteins les 102 figurines peintes. C'est plus que l'année dernière. J'ai essentiellement peint du Infinity encore cette année. J'ai achevé Corregidor, bien entamé Tunguska et me suis lancé dans L'O-12. D'ailleurs, pour ce début d'année, je prévois de poursuivre la mise en peinture de l'O-12 avec dans un premier temps, Beyond Wildfire.

Voir les commentaires

Rédigé par Gurutz

Publié dans #Nomades, #Infinitythegame, #Corvus Belli, #Tunguska

Repost0

Publié le 1 Décembre 2019

Ayant acheté la boite Outrage, pour proxyser de l'O-12 en premier lieu, j'essaye de trouver une utilité pour toutes les figurines de la boite. Pour Beba, c’est finalement assez évident, elle va me servir de pilote de TAG pour mes Nomades.

La figurine est d'ailleurs très sympa à peindre même si son visage m'a donné un peu de fil à retordre, il est en partie dissimulé derrière des mèches de cheveux et son com log ce qui rendait son expression difficile à mettre en valeur. Les photos ne sont pas terribles mais je n'ai pas réussi à faire mieux :p

 

La belle au côté d'un TAG Szalamandra:

 

Voir les commentaires

Rédigé par Gurutz

Publié dans #Corvus Belli, #Infinitythegame, #Nomades, #Tunguska

Repost0

Publié le 23 Novembre 2019

Maintenant que j'aie peint l'intégralité de mon O-12en stock, je reviens sur mes Nomades et plus précisément sur Tunguska.

J'ai peint un deuxième Heckler celui équipé d'un Jammer ainsi que son FastPanda.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Gurutz

Publié dans #Corvus Belli, #Infinitythegame, #Tunguska, #Nomades

Repost0

Publié le 31 Octobre 2019

Raoul Spector. Ce nom résonne comme un tube des années 80 à mon oreille. Raoul Spector... Raoul Spector...

Tout ça pour dire que je l'ai peint. Figurine particulière avec ce caque et cette capuche, combo étonnant au final qui ne facilite pas forcément sa mise en peinture.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Gurutz

Publié dans #Corvus Belli, #Infinitythegame, #Nomades, #Tunguska

Repost0

Publié le 14 Septembre 2019

J'adore les figurines de T.A.G à Infinity. En particulier, depuis la N3 où Corvus Belli s’est lancé dans la mise au goût du jour des designs de ces pièces centrales. Les T.A.G Nomades sont parmi mes préférés (comme quoi, la vie est bien faite :p) avec ceux de l'Armée Combinée. Par contre, niveau peinture, ce sont des figurines que je n'adore pas traiter. Je n'ai jamais été un grand fan de la peinture de véhicules et de grosses pièces. C'est long, y'a plein de détails partout, bref c'est long. En plus, avec mon schéma de couleur à base de jaune, ça peut vite devenir laborieux.

Tout ça pour dire que j'ai peint mon Szalamandra pour Tunguska. Ça a été un petit peu long mais finalement pas si désagréable que ça.

 

Avec le Szalamanbra, j'ai donc 4 T.A.Gs peints:

Bon bin plus qu'à les caser dans une liste xD

Voir les commentaires

Rédigé par Gurutz

Publié dans #Corvus Belli, #Infinitythegame, #Tunguska, #Nomades

Repost0

Publié le 27 Août 2019

Les Interventors sont les hackers emblématiques des Nomades. Emblématiques tant en terme de jeu, ce sont parmi les meilleurs hackers du jeu mais aussi en terme de figurine. En effet, lorsque j'ai commencé Infinity, à la fin de la N2, et peut-être même un peu avant de m'y mettre, l'une des figurines qui m'avait marqué était l'Interventor femme avec sa pose si particulière. Je l'ai peinte il y a quelques années.

Pour la petite histoire, Corvus Belli vient de la retirer de son catalogue. La fin d'une époque.

Au début de la N3, sont sortis de nouveaux modèles qui, soyons honnêtes, sont plus beaux. Et en plus, ils sont accompagnés de Fast Pandas, des répétiteurs déployables sur le terrain.

Bref, tout ça pour dire que j'ai peint une nouvelle Interventor et son Fast Panda.

 

J'ai également peint un Heckler, hacker lui aussi. J'adore cette figurine qui transpire la classe.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Gurutz

Publié dans #Corvus Belli, #Infinitythegame, #Nomades, #Tunguska

Repost0