Review : Gnolls Frostgrave

Publié le 21 Mai 2017

Aujourd'hui, je vous propose un article mêlant open the boxage et présentation de figs avec un peu de conversion.

Je me penche sur le kit de Gnolls pour Frostgrave sorti par Northstar. Je l'ai acheté à l'occasion de la sortie en VF de "Dans la fosse" le second supplément pour Frostgrave. Ce dernier propose une table de rencontres laissant la part belle aux gnolls, avec la possibilité (le risque?) de tomber sur une bande presque complète de ces bestiaux au détour d'un couloir.

Review : Gnolls Frostgrave

La boite contient 4 grappes permettant chacune d'assembler 5 gnolls. Il s'agit de plastique dur très classique et d'excellente facture. Les détails, qui sont d'ailleurs très fins, ressortent bien et les lignes de moules discrètes sont simples à retirer. La sculpture en elle-même est très soignée et j'accroche à l'esthétique choisie. La seule chose qui me rebute un peu est la présence de ces petits socles intégrés. Pour moi qui ne souhaite pas les utiliser tels quels ni les dissimuler via le soclage par la suite, c'est un poil casse-bonbons de les retirer.

Grappe de Gnolls

Grappe de Gnolls

La grappe fournit un panel d'armes important. On trouve plusieurs armes à deux mains, des dagues, des armes à une main, un arc, une arbalète, des boucliers et divers accessoires pour décorer les modèles. Bref, de quoi représenter différents profils à moindre frais tout en disposant de peu de doublons.

Au niveau, du montage, à part cette histoire de petits socles, il se fait simplement. On dispose de suffisamment d'options pour se faire plaisir. Le kit offre le choix parmi 10 têtes différentes qui donnent de la personnalité aux figs (j'adore leurs bouilles en fait :D) et certaines sont à elles-seules des sources d'inspiration de montage ou de conversion.

Exemples de figurines

Exemples de figurines

Néanmoins, je trouve la jonction entre la tête et le cou, perfectible. Je ne sais pas comment il aurait fallu procéder pour la rendre plus naturelle tout en restant modulable mais en l'état, je me suis senti obliger de green stuffer un peu de fourrure derrière les oreilles.

Le kit est, au moins en partie, compatible avec ceux des soldats et des cultistes sortis précédemment. En partie seulement parce que le gabarit des gnolls est légèrement supérieur à celui des humains, cela se voit surtout au niveau de la longueur et de la musculature des bras. Mais en choisissant bien les pièces et les poses, cela n'est pas forcément choquant.

Comparatif humain-gnoll

Comparatif humain-gnoll

Ci-dessous, j'ai utilisé des bras de soldats sur un torse de gnoll avec une arme du kit de cultistes.

J'imagine que la compatibilité sera plus importante, voire totale, avec le kit de Barbares.

Pour encore plus de variété, je ne me suis pas privé pour utiliser des accessoires des différents kits et bien sûr des armes, notamment celles des cultistes qui se marient très bien au style rustique des gnolls, et, au final, j'ai assemblé une tribu d'une douzaine de gnolls.

Review : Gnolls Frostgrave

Mais que serait une tribu sans ses leaders? J'ai donc également assemblé un chef et un chaman sur lesquels j'ai passé un peu plus de temps.

Pour le chef, je voulais utiliser la tête avec le bandeau sur l'oeil qui était un bon moyen de le différencier de ses troupes mais aussi essayer de lui donner un peu plus de carrure. Pour ce faire, je lui ai donné une main et une épée d'un truc du chaos de gw et j'ai bricolé une épaulière avec des bouts de tubes plastiques. J'ai terminé avec une fourrure en green stuff recouvrant ces épaules.

Le chaman quant à lui, m'a demandé pas mal de boulot. J'avais une idée assez précise de ce que je voulais à savoir un individu à l'allure malsaine, petit et vouté, pitoyable et inquiétant à la fois. J'ai flashé assez vite sur la tête avec cagoule du kit à laquelle j'ai retiré les deux coutures au niveau des yeux. Je voulais en faire un aveugle. J'ai utilisé l'un des torses et une des paires de jambes séparés. J'ai limé la ceinture pour raccourcir le torse et le pencher davantage en avant. En guise d'arme et de symbole de son statut, je lui ai bricolé un bâton tordu avec de la tige plastique et des rabiots, sur lequel j'ai posé de la green stuff pour avoir une texture de bois chelou.

Au départ, j'avais dans l'idée de l'habiller avec une robe en haillons... et puis... après quelques essais, la réalité m'a rappelé que je ne savais pas sculpter. Obtenir un rendu lisse tout en représentant les plis du vêtement c'était beaucoup, mais alors, beaucoup trop ambitieux. Je me suis rabattu sur de la fourrure. C'est plus rigolo à biouiller et c'est plus simple de faire illusion que c'est vraiment sculpté. J'ai ensuite ajouté deux trois détails comme j'ai pu.

C'est loin d'être parfait mais j'ai obtenu un truc qui correspond à peu près à ce que je voulais. Le boulot de peinture devrait cacher les nombreux défauts... enfin j'espère :D

 

Grâce à ce kit et à un peu de conversions, je me retrouve donc avec une tribu de Gnolls à peindre. Les hyènes sont celles pour le jeu Conan récupérées sur ebay.

Review : Gnolls Frostgrave

Y'a plus qu'à maintenant :)

Rédigé par Gurutz

Publié dans #Gnolls, #Frostgrave, #Open the box, #Review

Repost 0
Commenter cet article

Absalom 21/05/2017 17:41

Merci pour la revue.
Dans l'ensemble, le boulot de conversion des persos est assez bluffant, notamment la fourrure et les repositionnement, choix de rabiots. Bravo. Mais j'ai quand même du mal avec le bâton du chaman. Je pense que tu vas trop loin dans le tordu.

Gurutz 22/05/2017 12:41

Merci ^^
Pour le bâton, je comprends la réserve mais j'aime bien, j'avoue. A voir, à la peinture si c'est vraiment un souci ou pas.