Les deux font la paire

Publié le 17 Novembre 2013

Les zombivants restent les figurines qui m'intéressent le moins dans la peinture de zombicide, même si se souvenir des schémas de couleur utilisés y'a un an reste un bon exercice de mémoire. Mais ça me passionne pas.  Il faut dire que le concept est tout de même un peu étrange, ce ne sont pas vraiment des zombies mais pas vraiment des survivants. En conséquence, le style des figurines varie. Certaines sont clairement du côté des zombies (Nick par exemple) et d'autres plutôt de celui des survivants (Derek qui est juste un peu moins bien coiffé que sa version de base XD).

 

Bref, j'ai peint Doug version zombivant.

 

Doug mort et Doug vivant:

 

Et les 6 zombivants peints

Et pour finir une photo en action d'un corps à corps avec un peu tout:

 

Rédigé par Gurutz

Publié dans #Jeux de société, #Zombicide

Repost 0
Commenter cet article

Absalom 17/11/2013 18:45

Moi c'et en terme de jeu que je trouve ça pas très pertinent. Si en mourant, on meurt plus, c'est plus trop de la survie. Enfin c'est moins tendu quoi.
Mais par contre, c'est marrant de voir une fig déclinée en zombi/pas zombi. Là c'est le peintre qui parle.
J'aurais trouver ça aussi cool que ce soit juste des walkers bonus. Genre zut Wanda a clamsé et hop un zombi en plus dans le stock. Dans le même genre, voir les zombis saison 1 en version pas zombi pourrait être marrant vite fait. Bon ok ça a aucun intérêt en jeu et dans l'histoire mais bon.

Absalom 20/11/2013 21:18

Même bug pour overblog, "voir les commentaires" n'affichait aucun com' pendant un moment alors qu'il y en avait deux.

Gurutz 20/11/2013 11:00

Overblog fait pas son boulot et ne m'avait pas notifié ton com'...
Pareil, c'est aussi en terme de jeu que le concept ne me passionne pas (et par extension la peinture des figs). On passe de survivants à 2 pts de vie à des monstres capables d'encaisser 7 blessures avant de rendre définitivement l'âme. Néanmoins, la règle reste optionnelle et n'est pas indispensable (on s'en est servi qu'une fois lors de nos parties de la Toussaint).